Une robe rayée à volants – Patron maison !

Me revoilà par ici, je vais devoir rattraper le retard… Car mon absence sur le blog ne signifie pas l’absence de couture !

Ce mois-ci je me suis attaquée à la réalisation d’une robe pour ma fille de 3 ans, cette robe est prévue pour être portée au mariage de nos amis au mois de Juillet (et oui, je m’y prend tôt !).

Les patrons que je possède ne m’inspirait pas trop… je me suis donc mise en tête de réaliser moi-même la robe de A à Z.. patron compris !

Pour le tissu, ce sera du seersucker (tissu de coton gaufré) rayé bleu clair et blanc avec un fil argenté qui donne du brillant à la matière. Je l’ai trouvé sur le site des Coupons Saint Pierre : les 3 mètres à 20 euros ! Voilà de quoi réaliser une robe pour chacune de mes filles et peut être même un top pour moi !

Pour le modèle, je l’ai trouvé après quelques recherches sur internet : ce sera une robe à volants, comme celle-ci sur le site de vert baudet :

robe-fille-rayures-irisees.jpg

 

Pour la réalisation du patron, j’ai utilisé comme base le patron de la robe chasuble disponible sur le site de Petit Citronhttp://www.petitcitron.com/patrons-de-couture/vetements-denfants/robe-chasuble-3-12-ans.

Après avoir imprimé et reconstitué le patron, je l’ai modifié afin de :

  • Séparer l’avant de la robe en deux (pour former la partie en V). J’ai donc deux pièces pour l’avant au lieu d’une seule.
  • Changer la forme du dos afin qu’elle soit plus ouverte, avec une forme en V également.
  • Séparer le dos de la robe en deux (pour que les volants se retrouvent entre chaque partie).
  • Élargir la partie dos (j’ai ajouté 3 cm de chaque côté pour une forme plus évasée).

Pour les volants, j’ai repris comme base le patron des volants de la robe Winnie de La Maison Victor (https://www.lamaisonvictor.com/fr/p/LMV-Winnie-R/). Je vous épargne les détails des mesures nécessaires pour que les volants soient de la bonne longueur !

Enfin – comme si c’était pas assez compliqué comme ça – j’ai choisi de doubler la robe avec du tissu en coton fin blanc. 

Pour le montage, j’ai eu quelques difficultés car mes mesures n’étaient pas correctes entre l’avant et le dos, j’ai donc eu besoin de reprendre le patron, le modifier et refaire la découpe de certaines pièces.

Ensuite, la mise en place de la doublure m’a demandé beaucoup de réflexion. J’ai un peu loupé la couture de la première emmanchure, mais la deuxième était bien mieux réussie.

J’ai choisi de surpiquer l’ensemble du col et des emmanchures ce qui fait que la doublure se tient bien.

Au final, je suis plus que satisfaite du résultat ! Je me suis lancée dans ce projet un peu à l’aveugle et finalement j’ai réussi à aller jusqu’au bout 🙂

robe1

robe2

… Ah et j’oubliais, la barrette est aussi de la partie ! Elle est disponible à la vente via ce lien : https://www.etsy.com/fr/listing/593934480/barrette-noud-pince-crocodile-rayee-bleu?ref=listings_manager_grid

IMG_1457.JPG

Publicités

Un sweat chaton à paillettes

Ahh ce tissu ! dès que je l’ai vu, j’ai su qu’il était pour moi !! Enfin pour une de mes filles 🙂

Je l’ai découvert sur le stand de Brodeuses et Couturières au salon Créativa à Nantes, et même si son prix était un peu élevé, j’ai craqué… Il s’agit d’un tissu sweat molletonné avec un envers tout doux !

Avec ce tissu, j’ai réalisé un sweat pour ma grande fille de 7 ans. J’ai utilisé pour celà le patron du Sweat-Shirt Mitch issu du magazine La Maison Victor de Septembre-Octobre 2016.

Ce patron est plutôt destiné pour les garçons, j’ai donc apporté quelques modifications pour le « féminiser » en n’incluant pas de bord-côte. J’ai donc rallongé de quelques centimètres les différentes pièces pour compenser. Les finitions des manches, du col ont été faites à partir d’un biais découpé dans le même tissu mais positionné à l’envers.

IMG_0728.JPG

Ma fille adooore son sweat pour mon plus grand bonheur 🙂 Il faut dire qu’il a des paillettes et des chats trop mignons, et il est tout doux et bien chaud !

 

Ma blouse moutarde… ou le top Garance avec des manches !

Aujourd’hui je vous parle de ma blouse moutarde en crêpe de coton ! 

Ce projet, je l’avais en tête depuis un moment… une blouse toute simple, pas trop près du corps, avec un col en V et des manches longues. Et pour la couleur.. du moutarde ! C’est ma couleur préférée du moment et en plus elle va très bien avec le bleu marine (ma seconde couleur préférée pour m’habiller !).

Mais avant tout, il fallait d’abord trouver le tissu adéquat ! J’ai trouvé ce magnifique crêpe de coton moutarde sur le salon Créativa à Nantes (je ne me souviens plus dans quelle boutique). Ce tissu est vraiment top, il est doux, chaud et lourd, et donc se tient bien. C’est vraiment agréable de le porter !

Pour le patron, je suis partie du patron du top Garance de Louis Antoinette Paris. C’est un peu mon patron chouchou parce qu’il est facile à réaliser et je trouve que le col en V me va bien. Cette fois-ci – période hivernale oblige – j’ai souhaité le « hacker » en lui ajoutant des manches longues. Pour cela, j’ai utilisé le modèle de manches du patron du tee-shirt Plantain de Deer And Doe : il s’agit d’un patron de tee-shirt basique réalisable avec des manches courtes, longues ou 3/4… et cerise sur le gâteau, il est gratuit 🙂

La réalisation a été vraiment très rapide, la seule difficulté technique se trouve au niveau du col en V. Je suis très satisfaite du résultat, elle fait déjà partie des pièces favorites de mon dressing 🙂

IMG_0929.JPG

 

PSsss : Si vous voulez voir mes autres réalisations à partir du top Garance, c’est par ici, ou là !

 

 

La barrette moutarde

Du nouveau dans la boutique ! La barrette moutarde, réalisée avec un tissu en crêpe de très haute qualité …

Elle est disponible à la vente ici :

https://www.etsy.com/fr/listing/580479869/barrette-noud-pince-crocodile-moutarde?ref=shop_home_feat_1

La robe Alma ou ma première participation à un concours…

Au mois d’octobre, la marque de patrons que j’affectionne particulièrement « Louis Antoinette » a lancé un concours de couture. L’objectif ? « Hacker » la robe Alma, c’est à dire créer une robe en suivant la patron de la robe Alma mais en apportant sa touche personnelle, soit par le choix des tissus, soit en transformant le patron.

hacklamode-louisantoinette-saison-3-940x631.png

J’ai eu envie de me lancer un défi en participant à ce concours ! Mon objectif n’était pas forcément de gagner mais de participer en respectant le timing imposé (à peu près un mois) et me confronter à d’autres couturières.

Le modèle de la robe Alma est globalement assez classique, la touche d’originalité est apportée par le volume des manches et le dos entièrement boutonné.

Pour tout vous dire, je ne suis pas fan des manches sur le modèle proposé par la marque, je n’aime pas leur volume trop important. J’en ai donc tenu compte pour le choix du tissu.

J’ai trouvé mon bonheur chez Craftine avec une belle viscose bleu marine très légère mais pas transparente, et de la dentelle bleu marine. C’est la première fois que j’utilise de la dentelle… qu’est ce que c’est joli… mais un peu compliqué à coudre, c’est tellement fragile !

La réalisation de la robe s’est bien passée, je maîtrisais déjà les différents points techniques. J’appréhendais un peu les nombreuses boutonnières mais finalement ce n’est pas si compliqué, c’est la machine qui fait tout !

Je me suis posée pas mal de questions pour la finition des manches en dentelle. J’ai finalement fait un ourlet mais je ne suis pas sûre que ce soit la bonne méthode !

J’ai choisi de ne pas apporter beaucoup de modifications au modèle : juste raccourci la jupe et les manches. J’ai regardé les modèles réalisés par d’autres couturières et il y avait vraiment de bonnes idées, notamment la transformation de la robe en combishort, ou bien un décolleté dans le dos.

Voilà le résultat avec les photos prises avec une température extérieure de … 10 ° !!

Bon… je n’ai pas gagné mais j’ai vraiment aimé participer 🙂 Peut-être que je participerai également l’année prochaine !

Le chemisier « blooming » par Ottobre

La rentrée est passée depuis un moment déjà… les premières semaines ont été difficiles mais ça y est le rythme est bien repris… et la couture aussi !

J’ai acheté le magazine Ottobre à la rentrée en flashant sur le chemisier « blooming » en couverture, je l’ai tout de suite imaginé avec le tissu acheté chez Mondial Tissus : un coton bio tout doux avec des petits oiseaux, le tissu fait très bébé mais ma fille n’a pas encore 3 ans…. c’est encore un peu un bébé, non ? 😉

C’est la première fois que je réalise un ouvrage à partir d’un patron du magazine Ottobre et j’ai eu quelques appréhensions en voyant le peu d’explications du patron.. moi je suis une habituée des instructions avec beaucoup d’images lol. Certaines étapes ont donc été difficiles pour moi comme la construction des manches par exemple. Je pense que le modèle est prévu pour des couturières plus aguerries que moi !

IMG_0567.JPG
Quoi ?? Mais où sont les images ?? 😀

Je me suis donc trompée parfois mais, à force de découdre et recoudre, je m’en suis sortie !

Et voilà le résultat, réalisé en taille 3 ans :

Il y a des finitions à revoir bien sûr, mais globalement le chemisier peut se porter sans problèmes.

J’adore le col façon col Claudine qui est trop mignon sur les petites filles :).

IMG_0561

Pour les boutons, j’ai choisi des pressions blanches que je trouve certes moins esthétiques mais plus pratiques à mettre pour les enfants que des boutons classiques. 

Alors, qu’en pensez-vous ?

Maintenant je tenterai bien de réaliser la robe que porte la petite fille sur la couverture… affaire à suivre !

 

 

Mon blog à un an ! + un concours

Bonne rentrée à tous ! 

Pour cette rentrée, je fête les un an de mon blog ! Une année très riche en projets coutures, une année où je pense voir bien progressé grâce à mes cours et enfin une année pleines de visites sur ce blog qui compte désormais environ 150 visiteurs et 250 articles vus par jour ! (je n’en reviens pas moi même !)

Je me lance dans une nouvelle aventure pour cet anniversaire : ouvrir une boutique pour vendre mes créations ! J’ai longuement réfléchi à ce que je pouvais vendre et j’ai choisi de réaliser des accessoires cheveux pour les petits : pinces, bandeaux et serre-têtes.

Pourquoi ce choix ? D’une part parce que la page la plus vue de mon blog est celle qui concerne le tuto pour réaliser les bandeaux à nouer pour bébé, et d’autre part parce que j’adore coiffer mes filles avec ces petits accessoires 🙂

Pour réaliser les pinces et les bandeaux, j’utilise exclusivement les chutes de tissus utilisés pour réaliser des vêtements pour moi et mes filles. En fait, c’est également un moyen pour moi de recycler utilement le tissu (plutôt que de le laisser traîner au fond d’un placard…).

Voilà le lien vers ma boutique Etsy ! Pour l’instant je ne propose que des pinces et bandeaux à nouer, mais je vais également l’approvisionner avec des serres-têtes petit à petit. Je proposerai de nouveaux modèles de temps en temps mais les stocks seront très limités.

A l’occasion de l’ouverture de ma boutique, je vous propose un couture pour gagner 3 « barrettes nœud », il s’agit de pinces crocodiles avec un nœud en liberty !

IMG_0340.jpg

Pour gagner ces pinces, il suffit de :

  • vous abonner à mon compte Instagram CelusaCouture (lien sur la droite),
  • inviter au moins une personne de votre choix à participer sous ma publication liée au concours sur instagram.

Le concours se termine le 19 Septembre à minuit.

Je tirerai au sort le ou la gagnante le 20 Septembre !

J’espère que ce concours vous plait 🙂 Bonne chance à tous !

Ma jupe tulipe noire

Ça fait un petit moment que je n’ai pas mis à jour le blog… L’été est passé par là, et un autre projet m’a pris beaucoup de temps (mystère, mystère… je vous en dirai plus dans quelques temps !). 

La jupe que je vous présente aujourd’hui a été réalisée à partir du patron de la jupe 1001 perles d’Ivanne S., c’est un peu la grande sœur du patron de la jupe mini-perle de la même créatrice (j’en avais réalisé deux pour mes filles).

Comme le patron de la jupe mini-perle, le patron de la jupe 1001 perles est vraiment très détaillé et propose différentes versions de jupes (avec poches ou non, avec des boutons sur l’avant etc…) et différents types de finitions (de la finition la plus simple à la finition la plus travaillée).

Pour ma part, j’ai choisi de réaliser la version D sans poches ! En fait, cette version ressemble beaucoup à une jupe que je possède mais qui est bien abîmée à force d’avoir été portée, mon objectif était en fait de remplacer cette jupe…

Pour le tissu, je souhaitais un tissu assez lourd et épais qui ne se froisse pas trop. J’ai écouté les conseils de la vendeuse de Mondial Tissus qui m’a conseillé une toile de coton (de couleur noire unie). au niveau de la doublure de la ceinture, j’ai utilisé une chute de coton aux motifs graphiques blancs et gris.

FullSizeRender[4252].jpg

En ce qui concerne la réalisation, j’ai vraiment apprécié les instructions du patron. Au niveau de la taille, je me situe entre le 36 et le 38 généralement, et grâce à ces instructions détaillées, j’ai pu adapter le patron à ma morphologie sans que ce soit trop compliqué.

Il n’y a pas vraiment de points techniques compliqués dans la réalisation : les plis de la jupe sont très simples à faire contrairement à ce que je pensais et la jupe est élastiquée à l’arrière (pas de fermeture éclair donc !).

Au niveau des finitions, j’ai choisi de réaliser les plus simples parce que j’étais pressée de finir la jupe… les finitions complexes seront pour une autre version !

IMG_20170825_191241_Bokeh.jpg

Une fois portée… j’adore l’effet ! Serrée à la taille puis évasée en dessous, les plis qui donnent du volume… Si j’avais un seul reproche à le faire, ce serait sa longueur, un poil trop courte à mon goût, j’ajouterai quelques centimètres la prochaine fois…  

Ma robe Sirocco en double-gaze jade

Tout est parti d’une vente de double-gaze de coton par les coupons saint pierre, et un flash pour cette matière, tellement agréable à porter, douce au toucher et pas transparente en plus ! Pour la couleur, j’ai beaucoup hésité.… moutarde ou jade ? Finalement ce sera Jade ! J’ai déjà beaucoup de jaune dans ma garde robe !

Cette matière reste tout de même assez particulière et j’avais un peu peur de la manipuler. Je cherchais donc un projet simple pour ce tissu.

Cela fait quelques mois que je suis Emilie de Dessine moi un patron sur Instagram, elle est dentiste et a commencé en parallèle son activité de réalisation et de vente de patrons. J’aime beaucoup l’originalité des patrons qu’elle propose, et c’est donc tout naturellement que j’ai regardé ses patrons à la recherche de l’inspiration.

Le top Sirocco m’a tout de suite plu avec son décolleté dans le dos et le détail aux épaules, et petit plus, ce top est facilement transformable en robe en ajoutant 35 cm de tissu en bas du patron. J’ai donc sauté le pas et acheté ce patron !

J’ai reçu le patron par la poste avec un petit mot manuscrit d’Emilie me remerciant de ma commande, j’apprécie beaucoup cette petite attention 🙂 La pochette du patron est très jolie, ainsi que son illustration.

patronsirocco

Par contre, j’ai été un peu déçue du livret contenant les instructions de réalisation du patron, il est en noir et blanc et la mise en forme laisse un peu à désirer (peut-être pas assez pro à mon goût). Mais il ne s’agit que de la forme, sur le fond les instructions sont très claires avec des photos et des schémas explicatifs. La réalisation a été très facile ! Ce patron est vraiment idéal pour les débutantes.

J’ai mis très peu de temps à réaliser cette robe, je dirai 4h (décalcage du patron et découpe du tissu inclus !), ce qui est très peu en comparaison avec ce que j’ai pu faire jusque là.

J’ai donc réalisé cette robe avec du double-gaze de couleur jade et deux boutons cuivrés aux épaules (récupérés d’un manteau). Je porte la robe avec une ceinture au niveau de la taille, la robe m’arrive alors juste au-dessus des genoux.

IMG_2976.JPG
Détail du bouton

J’adore cette robe, elle est très agréable à porter, légère et douce… idéale en période de canicule !

IMG_0529 (3)IMG_0531IMG_0534

 

Un bavoir élastiqué pour la cantine + le tuto

Ma petite princesse va faire sa rentrée en petite section de maternelle en Septembre prochain ! Je crois que ce jour de rentrée va être chargé en émotions pour moi … C’est ma petite dernière, mon bébé… et comme elle est née en fin d’année, elle va se retrouver avec des copains et copines de presque un an de plus !! Mais bon, je suis sûre qu’elle va très bien s’en sortir 🙂

Qui dit rentrée scolaire, dit fournitures… et pour la petite section, il est demandé d’apporter une serviette élastiquée pour la cantine. Quoi de mieux que la confectionner soi-même ? 🙂

Pour ce bavoir, je suis partie d’une base en éponge blanche doublée d’un tissu en coton liberty (toujours le même !!). Pour le coté « girly », j’ai ajouté un appliqué au niveau du col en forme de pétales de fleurs en liberty, fixé en points zig-zag.  Et pour finir, du biais rose renfermant un élastique permet d’enfiler le bavoir !

Je me suis bien appliquée pour vous faire un tuto bien clair et détaillé, j’espère qu’il vous plaira !

Matériel nécessaire :

  • un coupon de tissu éponge,
  • un coupon de coton,
  • 60 cm de biais,
  • 20 cm d’élastique pas trop épais,
  • du fil assorti.

Etape 1 : Impression du patron

 

Attention, avant de l’imprimer, il est nécessaire de retirer toutes les marges d’impression (sinon votre bavoir sera plus petit que prévu…). Cela se trouve dans Paint dans le menu Fichier/Imprimer/Mise en page : choisir une impression en portrait et mettre à zéro toutes les marges (haut/bas/droite/gauche).

Remarque : le patron ne comprend pas les marges de couture d’un centimètre,.

Imprimer les trois parties du patron et vérifier que le carré test fait bien 5 centimètres sur 5.

Découper les 3 pièces et recomposer le bavoir en scotchant les deux parties au niveau de l’étoile rouge.

Etape 2 : Découpe du bavoir

Plier le tissu éponge en deux, positionner le patron du bavoir le long de la pliure et épingler. Découper le tissu en ajoutant un centimètre autour du patron.

Reproduire les mêmes opérations avec votre tissu en coton.

Etape 3 : Découpe du col

Plier le tissu en coton en deux, positionner le patron du col le long de la pliure et épingler. Découper le tissu en ajoutant un centimètre autour du patron.

Etape 4 : Couture de l’appliqué

Positionner le col sur le tissu en éponge (envers du col sur l’endroit du tissu) en faisant bien correspondre l’arrondi du col et épingler.

Au point zig-zag de votre machine à coudre, coudre le bas du col.

Etape 5 : Couture de la doublure

Positionner le bavoir en coton sur le bavoir en éponge, endroit contre endroit et épingler.

IMG_2927.JPG

Au point droit, coudre tout autour du bavoir sauf au niveau de l’arrondi du col.

Cranter au niveau des arrondis des coins.

Retourner le bavoir sur l’endroit.

IMG_2931.JPG

Etape 6 : Couture du biais au niveau du col

Coudre les deux intersections du biais l’une à l’autre, endroit contre endroit.

IMG_2932.JPG

Ouvrir le biais, le positionner sur l’arrondi du col, endroit du biais sur endroit du col et épingler.

IMG_2933.JPG

Coudre à un centimètre du bord.

IMG_2934.JPG

Retourner le biais de l’autre côté du bavoir en le pliant en deux, épingler et coudre à un centimètre du bord tout autour du col.

Etape 7 : Couture du biais et passage de l’élastique

Plier en deux le biais restant et coudre à quelques millimètres du bord tout en laissant deux ouvertures de quelques centimètre de part et d’autre du col pour pouvoir passer l’élastique.

IMG_2939.JPG

Fixer une épingle à nourrice sur l’élastique et passer l’élastique à l’intérieur du biais (courage !).

IMG_2940.JPG

Fixer l’élastique avec plusieurs points de couture à chaque intersection.

IMG_2941.JPG

Fermer les ouvertures qui avaient été laissées au niveau du biais

Et voilà le travail !! J’espère que c’est assez clair !

IMG_2944.PNG

Pour ce tuto, je pense que la façon dont le biais est cousu peut être améliorée, peut-être dans une future version… 😉