Une robe rayée à volants – Patron maison !

Me revoilà par ici, je vais devoir rattraper le retard… Car mon absence sur le blog ne signifie pas l’absence de couture !

Ce mois-ci je me suis attaquée à la réalisation d’une robe pour ma fille de 3 ans, cette robe est prévue pour être portée au mariage de nos amis au mois de Juillet (et oui, je m’y prend tôt !).

Les patrons que je possède ne m’inspirait pas trop… je me suis donc mise en tête de réaliser moi-même la robe de A à Z.. patron compris !

Pour le tissu, ce sera du seersucker (tissu de coton gaufré) rayé bleu clair et blanc avec un fil argenté qui donne du brillant à la matière. Je l’ai trouvé sur le site des Coupons Saint Pierre : les 3 mètres à 20 euros ! Voilà de quoi réaliser une robe pour chacune de mes filles et peut être même un top pour moi !

Pour le modèle, je l’ai trouvé après quelques recherches sur internet : ce sera une robe à volants, comme celle-ci sur le site de vert baudet :

robe-fille-rayures-irisees.jpg

 

Pour la réalisation du patron, j’ai utilisé comme base le patron de la robe chasuble disponible sur le site de Petit Citronhttp://www.petitcitron.com/patrons-de-couture/vetements-denfants/robe-chasuble-3-12-ans.

Après avoir imprimé et reconstitué le patron, je l’ai modifié afin de :

  • Séparer l’avant de la robe en deux (pour former la partie en V). J’ai donc deux pièces pour l’avant au lieu d’une seule.
  • Changer la forme du dos afin qu’elle soit plus ouverte, avec une forme en V également.
  • Séparer le dos de la robe en deux (pour que les volants se retrouvent entre chaque partie).
  • Élargir la partie dos (j’ai ajouté 3 cm de chaque côté pour une forme plus évasée).

Pour les volants, j’ai repris comme base le patron des volants de la robe Winnie de La Maison Victor (https://www.lamaisonvictor.com/fr/p/LMV-Winnie-R/). Je vous épargne les détails des mesures nécessaires pour que les volants soient de la bonne longueur !

Enfin – comme si c’était pas assez compliqué comme ça – j’ai choisi de doubler la robe avec du tissu en coton fin blanc. 

Pour le montage, j’ai eu quelques difficultés car mes mesures n’étaient pas correctes entre l’avant et le dos, j’ai donc eu besoin de reprendre le patron, le modifier et refaire la découpe de certaines pièces.

Ensuite, la mise en place de la doublure m’a demandé beaucoup de réflexion. J’ai un peu loupé la couture de la première emmanchure, mais la deuxième était bien mieux réussie.

J’ai choisi de surpiquer l’ensemble du col et des emmanchures ce qui fait que la doublure se tient bien.

Au final, je suis plus que satisfaite du résultat ! Je me suis lancée dans ce projet un peu à l’aveugle et finalement j’ai réussi à aller jusqu’au bout 🙂

robe1

robe2

… Ah et j’oubliais, la barrette est aussi de la partie ! Elle est disponible à la vente via ce lien : https://www.etsy.com/fr/listing/593934480/barrette-noud-pince-crocodile-rayee-bleu?ref=listings_manager_grid

IMG_1457.JPG

Publicités

La barrette moutarde

Du nouveau dans la boutique ! La barrette moutarde, réalisée avec un tissu en crêpe de très haute qualité …

Elle est disponible à la vente ici :

https://www.etsy.com/fr/listing/580479869/barrette-noud-pince-crocodile-moutarde?ref=shop_home_feat_1

Les nouveautés de Novembre

Voici deux nouveautés dans ma boutique Etsy !

Le tour de cou / snood en liberty rose doublé polaire blanc :

Réalisé en taille 2-5 ans, il est tout doux et très chaud !

snoodsnood 2

 

La barrette / pince crocodile Oiseaux :

Réalisée avec du coton tout doux et du fil à broder bordeaux, elle est trop mignonne dans les cheveux des petites filles… et des plus grandes 🙂

oiseau.jpg

 

 

 

Mon calendrier de l’avent suspendu

Plus qu’un mois avant Noël ! Ahh… j’adore cette période de fête, préparer le sapin et les décorations de Noel, feuilleter les magazines de jouets et les soirées devant la cheminée…. 

Mes deux filles sont également très impatientes de recevoir leurs cadeaux tant attendus (même si la grande ne croit plus au père Noël depuis 15 jours) !

Pour patienter durant ce dernier mois, j’ai réalisé – vous l’aurez compris – un calendrier de l’avent !

L’an dernier j’avais opté pour un calendrier de l’avent sous la forme de petites maisons.

calendrier 2016.jpg

Cette année, ce sera un calendrier avec de petits paquets suspendus !

Le support est une branche de bois flotté ramassé sur la plage lors de nos dernières vacances en Bretagne. Je l’ai décoré en l’entourant de fils à broder de différentes couleurs, fixés par un point de colle.

Ensuite, j’ai suspendu 24 paquets à différentes hauteurs avec du fil blanc solide. La difficulté est de bien équilibrer le poids des paquets pour ne pas que la branche ne penche d’un coté.

Et pour le contenu des paquets ? Ils sont composés soit de personnages playmobils, soit de Pet shops ou encore de chocolats ! J’ai trouvé les jouets à petits prix en les achetant d’occasion sur le bon coin. Pour le 24, j’ai acheté deux personnages « Glimmies » sur amazon ! Si vous ne connaissez pas, les Glimmies sont des lucioles qui s’allument dans le noir… trop mignon.

IMG_0833.JPG

J’ai simplement emballé les petits cadeaux avec du papier marron, perforé le paquet pour y faire passer le fil, et collé une étiquette avec le numéro du paquets.

IMG_0787.JPG

Pour les numéros des paquets, j’ai imprimé une planche trouvée sur le blog de Minabulle.

planche numéros.jpg

Au final, le calendrier m’aura coûté environ 15-20 euros ! Les filles sont impatientes d’ouvrir le premier paquet 🙂

IMG_0813.JPG

Et vous, a quoi ressemblera votre calendrier de l’avent cette année ?

DIY : Accessoires en plastique dingue

Un Do It Yourself pour ce Week-end ! Ça faisait longtemps …

Cela fait un moment que j’entends parler du plastique dingue (plastique fou) sans jamais avoir eu l’occasion d’essayer !

Pour ceux qui ne connaissent pas, le plastique dingue se présente sous la forme de feuilles de plastique souples au format A4. Elles ont une face lisse et une face rugueuse. La face rugueuse permet de dessiner, colorier au crayon de couleur ou au feutre.

IMG_0430.JPG

Ensuite, il suffit de découper le dessin et le glisser quelques minutes au four à 150 degrés. Alors là, c’est assez drôle à voir (d’où le nom « plastique dingue » ?), le plastique se met à bouger et à rétrécir petit à petit jusqu’à redevenir plat.

Le rétrécissement du plastique est d’environ 50%, il faut donc en tenir compte dès le départ pour prévoir la bonne taille du dessin en fonction du l’objectif souhaité.

Après cuisson, les couleurs ressortent et les parties non coloriées deviennent blanches, ça rend vraiment joli !

Voici les réalisations de ma fille et moi :

Avant cuisson :

Après cuisson :

Et vous, avez-vous déjà essayé le plastique dingue ?

Les bases de la couture 

Lorsque j’ai débuté la couture, je me suis sentie un peu seule devant ma machine ! C’est vrai qu’autour de moi je ne connais pas beaucoup de couturières …

J’ai commencé la couture il y a deux ans, suite à l’achat de ma machine Pfaff achetée chez Lidl (machine qui m’a lâché depuis mais ça c’est une autre histoire…).

Rentrée à la maison, j’étais comme une enfant devant un nouveau jouet !! Sauf que ce jouet n’est pas si simple à manipuler malgré la notice fournie avec la machine…

C’est grâce aux ressources trouvées sur internet (et à beaucoup de patience et de persévérance !) que j’ai pu réussir à avancer.

À mon tour, j’ai envie de vous transmettre mes petites astuces de couturière pour aider à mon tour les débutantes 🙂

Pour cela, plusieurs articles vont suivre sur différents sujets liés au matériel de couture, aux réglages de la machines à coudre mais aussi à la réalisation de vêtements ou accessoires à partir de patrons.

Et maintenant au boulot ! À bientôt pour un premier article à ce sujet…

Image de l’article conçue par Freepik

Ma jupe tulipe noire

Ça fait un petit moment que je n’ai pas mis à jour le blog… L’été est passé par là, et un autre projet m’a pris beaucoup de temps (mystère, mystère… je vous en dirai plus dans quelques temps !). 

La jupe que je vous présente aujourd’hui a été réalisée à partir du patron de la jupe 1001 perles d’Ivanne S., c’est un peu la grande sœur du patron de la jupe mini-perle de la même créatrice (j’en avais réalisé deux pour mes filles).

Comme le patron de la jupe mini-perle, le patron de la jupe 1001 perles est vraiment très détaillé et propose différentes versions de jupes (avec poches ou non, avec des boutons sur l’avant etc…) et différents types de finitions (de la finition la plus simple à la finition la plus travaillée).

Pour ma part, j’ai choisi de réaliser la version D sans poches ! En fait, cette version ressemble beaucoup à une jupe que je possède mais qui est bien abîmée à force d’avoir été portée, mon objectif était en fait de remplacer cette jupe…

Pour le tissu, je souhaitais un tissu assez lourd et épais qui ne se froisse pas trop. J’ai écouté les conseils de la vendeuse de Mondial Tissus qui m’a conseillé une toile de coton (de couleur noire unie). au niveau de la doublure de la ceinture, j’ai utilisé une chute de coton aux motifs graphiques blancs et gris.

FullSizeRender[4252].jpg

En ce qui concerne la réalisation, j’ai vraiment apprécié les instructions du patron. Au niveau de la taille, je me situe entre le 36 et le 38 généralement, et grâce à ces instructions détaillées, j’ai pu adapter le patron à ma morphologie sans que ce soit trop compliqué.

Il n’y a pas vraiment de points techniques compliqués dans la réalisation : les plis de la jupe sont très simples à faire contrairement à ce que je pensais et la jupe est élastiquée à l’arrière (pas de fermeture éclair donc !).

Au niveau des finitions, j’ai choisi de réaliser les plus simples parce que j’étais pressée de finir la jupe… les finitions complexes seront pour une autre version !

IMG_20170825_191241_Bokeh.jpg

Une fois portée… j’adore l’effet ! Serrée à la taille puis évasée en dessous, les plis qui donnent du volume… Si j’avais un seul reproche à le faire, ce serait sa longueur, un poil trop courte à mon goût, j’ajouterai quelques centimètres la prochaine fois…  

Une robe Winnie à l’esprit champêtre 

En ce moment j’aime beaucoup les vêtements avec des volants ! Comme ceux de mon top Crystal par exemple… C’est tellement féminin !

Lorsque j’ai vu le modèle de la robe Winnie dans le dernier magazine de la maison victor, j’ai su que j’allais la coudre !

magazine_winnie.jpg

Cette robe ressemble fortement à la robe à volants que j’avais déjà réalisée à partir du magazine Poppy, mais cette-fois ci le patron est beaucoup plus clair !

J’ai choisi de réaliser cette robe avec du coton jaune fleuri acheté chez Tissus Myrtille. Pour la personnaliser, j’ai ajouté un galon blanc avec des pompons sur le devant, au-dessus des fronces.

IMG_2651.JPG

Au niveau de la réalisation je n’ai rencontré aucunes difficultés ! Je maîtrise maintenant bien les différents points techniques de la robe :

  • Les fronces de la jupe,
  • Les finitions en biais rapporté des emmanchures et du col,
  • La réalisation de boutonnières.

C’était la première fois que je réalisais des boutonnières avec ma nouvelle machine à coudre (brother innovis 35) et c’est vraiment un jeu d’enfants ! J’ai utilisé des boutons transparents en forme de fleurs, achetés chez Tissus Myrtille également.

J’ai réalisé cette robe en 8 ans pour ma grande fille qui est ravie de la porter !

Voici la robe en photos… et même portée lors du mariage d’une amie ce week end.

IMG_2827.JPG

IMG_2841.PNG

Une guirlande de fanions pour la déco du baptême + le tuto

Et voilà, encore un article lié au baptême me direz-vous 😉 Mais cette fois-ci, il s’agit vraiment de couture !

Pour décorer la maison pour le baptême, j’ai confectionné des guirlandes de fanions ! Ce n’est pas la première fois que j’en fabrique, j’en ai déjà fait pour notre mariage mais sans couture cette fois-ci (j’avais pris une corde et agrafé le tissu – découpé avec des ciseaux cranteurs). Maintenant que je possède une super machine à coudre et que je sais coudre, il n’est plus question d’agrafer du tissu (sacrilège!).

Pour cette guirlande, j’ai repris les tissus utilisé pour les robes (du liberty et du piqué de coton milleraies uni blanc des coupons saint pierre et du coton rose de Tissus Myrtille), ainsi que le tissu rose que j’avais utilisé pour réaliser le tapis nomade. J’ai également acheté 3 mètres de biais assorti.

Voici les étapes pour réaliser votre propre guirlande de fanions :

Matériel :

  • des chutes de tissus à motifs ou non assortis,
  • du fil assorti,
  • du biais,

Etape 1 : Création du gabarit

Sur une feuille de papier, du carton ou du papier calque, tracer une forme de triangle.

Pour ma part, mon triangle fait les dimensions suivantes mais vous pouvez le faire de la dimension de votre choix !

gabarit

Etape 2 : Découpe des tissus

Chaque fanion sera composé de deux triangles de tissu.

Sur chaque tissu, couper les « paires » de triangles en utilisant le gabarit et en ajoutant une marge de couture d’un centimètre autour de chaque triangle.

IMG_2590

Etape 3 : Assemblage des fanions

Pour chaque fanion, positionner les triangles endroit contre endroit et coudre les deux grands côtés.

Couper la marge de couture au niveau de la pointe des triangle pour faciliter l’étape suivante.

IMG_2589

Retourner chaque fanion sur l’endroit.

Etape 4 : Assemblage de la guirlande

Plier le biais en deux sur la longueur et repasser pour former un ruban.

Positionner les fanions à l’intérieur du biais en alternant chaque motif.

Coudre tout le long du biais.

IMG_2605

 

Y’a plus qu’à attendre le baptême pour  l’accrocher !!

Et après, la guirlande pourra décorer les chambres de mes filles 🙂 J’en ai fait deux vous vous en doutez bien …

IMG_2607

DIY : Boites à dragées … encore avec du liberty !

Le baptême, encore le baptême ! Il faut dire que ce sujet m’inspire…

Cette fois-ci, je vous montre les boîtes à dragées que j’ai réalisées moi même !

J’avais envie de boîtes à dragées où je pouvais faire un rappel du tissu Liberty utilisé pour les robes.

En cherchant sur internet je suis tombée sur un article du blog « Aux petits bonheurs de Sophie ». Elle présente un modèle de boite à dragées à imprimer et à personnaliser soi-même avec une fermeture original en forme de papillon.

Pour réaliser cette boite, il suffit de récupérer le gabarit de la boite et le personnaliser. Pour ma part j’ai indiqué les prénoms de mes filles et la date du baptême avec une jolie écriture. Pour le motif Liberty, j’ai utilisé l’image du tissu sur le site ou je l’ai acheté (les coupons saint pierre).

Y’a plus qu’à imprimer, découper, coller…. et voilà c’est prêt !

J’ai rempli les boites avec des chutes de tulle… et des dragées bien évidement !

Voici les boites en photo :