DIY : Boites à dragées … encore avec du liberty !

Le baptême, encore le baptême ! Il faut dire que ce sujet m’inspire…

Cette fois-ci, je vous montre les boîtes à dragées que j’ai réalisées moi même !

J’avais envie de boîtes à dragées où je pouvais faire un rappel du tissu Liberty utilisé pour les robes.

En cherchant sur internet je suis tombée sur un article du blog « Aux petits bonheurs de Sophie ». Elle présente un modèle de boite à dragées à imprimer et à personnaliser soi-même avec une fermeture original en forme de papillon.

Pour réaliser cette boite, il suffit de récupérer le gabarit de la boite et le personnaliser. Pour ma part j’ai indiqué les prénoms de mes filles et la date du baptême avec une jolie écriture. Pour le motif Liberty, j’ai utilisé l’image du tissu sur le site ou je l’ai acheté (les coupons saint pierre).

Y’a plus qu’à imprimer, découper, coller…. et voilà c’est prêt !

J’ai rempli les boites avec des chutes de tulle… et des dragées bien évidement !

Voici les boites en photo :

Une robe de baptême avec une touche de Liberty

Voici le projet sur lequel je travaille ces dernières semaines : les robes de baptême de mes filles !

Le baptême est dans deux mois, je n’ai donc pas de temps à perdre entre les tenues, les faire-parts, les boîtes à dragées et la déco….

Pour les tenues, je voulais vraiment les confectionner moi même parce que j’avais une idée bien précise de ce que je souhaitais. J’imaginais une robe blanche, avec un tissu en velours milleraies, un décolleté dans le dos et des petites touches de Liberty.

J’ai trouvé mon tissu chez les coupons saint pierre :

  • un piqué de coton milleraies uni blanc,
  • un coton imprimé liberty sur fond blanc.

En cherchant des modèles de robes sur internet, je suis tombée sur ce blog. J’aime beaucoup le modèle présenté, notamment les plis religieuses terminés par une bande de liberty ! Malheureusement, aucun patron n’est proposé sur le blog…

Résultat : j’ai réalisé le patron moi-même ! Je suis partie d’un modèle de robe basique (le même que pour les robes liberty que j’avais réalisés l’an dernier). Puis, j’ai redessiné le dos pour créer un décolleté, et j’ai allongé la jupe de 5 centimètres pour pouvoir faire des plis religieuses.

J’ai également prévu de doubler le haut de la robe et d’ajouter une bande de liberty pour séparer la partie haute de la partie basse -plissée- de la robe.

Pour la réalisation, j’ai profité des précieux conseils de ma prof de couture pour les points plus techniques (doublure et plis religieuses).

Au final, je trouve que je m’en suis bien sortie ! Je me suis bien appliqué, j’ai pris mon temps (pour une fois..) et le résultat me plait beaucoup.

Voilà la robe de ma petite fille terminée : (celle de la grande est en cours !)

IMG_2424IMG_2425IMG_2520

J’hésite à ajouter un nœud dans le dos de la robe, je pense que je le ferai plus tard si je trouve le temps… Qu’en pensez-vous ?

 

 

Un bavoir bandana + le tuto !

Ma meilleure amie a eu un petit garçon l’été dernier, je lui avais d’ailleurs fait un éléphant en peluche comme cadeau de naissance…

Ce petit à bien grandit déjà, et en ce moment les dents poussent et donc il bave… Mon amie m’a suggéré l’idée de lui réaliser des bavoirs bandanas. Il faut dire qu’avec mon stock de chutes je suis toujours ravie de réaliser ce genre de projet pour pouvoir les écouler…

Pour ce bavoir bandana, l’idée est que le petit puisse les porter tout au long de la journée et permette ainsi d’éviter la bave sur ses petits vêtements. Par contre, mon amie souhaitait que le bandana ne cache pas trop les vêtements du petit. Pour cela, le bandana se porte un peu sur le côté (c’est la raison de l’asymétrie du patron que je vous propose en dessous..).

Le bandana que j’ai imaginé est avec un tissu éponge (genre serviette de bain) d’un côté et avec un tissu en coton à motifs pour l’autre côté. Il se ferme avec un bouton pression, et j’ai prévu plusieurs boutons pour que le bandana puisse être porté longtemps.

Pour la réalisation, c’est vraiment très simple et rapide ! Un projet idéal lorsque l’on a peu de temps et que l’on aime avoir un résultat rapide… Pour ma part j’en ai réalisé 3 en 1h30 environ !!

Voici les étapes à suivre pour réaliser ce bavoir bandana : 

Matériel :

  • Des chutes de tissu éponge
  • Des chutes de tissu imprimé
  • Du fil assorti
  • 2 paires de boutons pressions

Etape 1 : Impression du patron

Imprimer le patron ci-dessous, le découper et scotcher les parties « A » et « B » en faisant en sorte que la forme du cœur se constitue.

 

Etape 2 : Découpe du tissu

Épingler le patron sur le tissu éponge et découper tout autour en ajoutant une marge d’un centimètre non comprise dans le patron.

Reproduire ces opérations sur le tissu imprimé.

bandana1

Etape 3 : Assemblage des tissus

Positionner les deux tissus l’un contre l’autre, endroit contre endroit et les épingler.

bandana2

Coudre à un centimètre du bord en laissant une ouverture de 5 cm environ.

Couper les angles pour faciliter l’étape suivante.

Etape 4 : Couture finale

Retourner l’ensemble par la petite ouverture.

Bien former les angles à l’aide de l’extrémité d’un stylo par exemple.

Réaliser une surpiqûre à 2 millimètres du bord tout autour du bavoir bandana.

Etape 5 : Fixation les boutons pressions

A l’aide d’une pince adaptée, fixer les boutons pressions à 10 puis 14 cm du bord de chaque extrémité du bandana. Faire en sorte que les bandes se croisent comme pour un véritable bandana.

Et voilà le résultat ! y’a plus qu’à les offrir au petit bout..

bandana9

bandana11.JPG

Une petite robe à volants

Y’en a marre de l’hiver, de la grisaille, du froid…. Vivement le printemps ! Et pour le faire venir plus vite, pourquoi ne pas commencer par la garde-robe…?

C’est en flânant chez Mondial Tissus que je suis tombée sur ce tissu en viscose bleu avec des triangles blancs.. je l’imaginais bien pour une petite robe pour ma grande fille.

Pour le patron, j’ai utilisé celui d’une robe issue du magazine « Poppy » (que je ne connaissais pas du tout jusque là..).

Ce magazine présente de nombreux modèles très sympas pour garçons et filles, et même des déguisements et une peluche. Par contre, les instructions pour le montage sont vraiment très sommaires et non illustrées…

Pour cette robe en particulier, les instructions ne mentionnent pas du tout le montage des volants ?! J’ai donc improvisé !

Idem pour le dos, le patron n’indique pas à quel niveau fermer la robe… Encore une fois, j’ai improvisé…

Mais bon tout cela m’a bien refroidie, je pense que je ne réutiliserai pas les patrons de ce magazine.

A l’essayage par ma fille, la robe était très serrée au niveau du buste, j’ai donc du reprendre la robe pour l’élargir en ouvrant en peu plus la robe dans le dos.

Au final la robe est tout à fait portable !

Voilà le résultat :

img_2319

img_2321

Si c’était à refaire je pense que je choisirai une taille au dessus pour la robe et je reverrai la finition des volants (je les ai juste surfilés).

img_2320

… et pour que la petite sœur ne soit pas jalouse, j’ai réalisé une « jupe qui tourne » avec le tissu restant :

img_2325

Une jupe mini-perle avec un passepoil liberty

Ça y est j’ai acheté ma nouvelle machine à coudre ! Elle est TOP, je l’adore !! Je vous ferai probablement un article pour vous présenter ce nouveau « jouet » prochainement 😉

Histoire de me faire la main avec cette nouvelle machine, j’ai choisi de réaliser une jupe pour ma grande fille. Cette idée m’est venue en regardant mon stock de chutes de tissus qui ne cesse de gonfler… J’ai remarqué qu’il me restait beaucoup de tissu molletonné bleu marine utilisé pour faire mon gilet monceau. J’imaginais assez bien une petite jupe avec ce tissu.

Pour le patron, j’ai vite fait mon choix pour le patron de la jupe Mini-Perle d’Ivanne Soufflet. J’ai vu beaucoup de modèles de jupes issus de ce patron sur Instagram et j’adore le style ! De plus, ce patron offre la possibilité de réaliser différents modèles de jupes : plissée ou non, avec ou sans volants, poches…. et avec un petit prix (6,90 €), c’est donc un bon investissement ! Enfin, ce patron est également accessible aussi bien aux débutants qu’aux plus expérimentés avec des options facultatives que l’on peut choisir d’appliquer à notre modèle (par exemple : le passepoil sur les poches, des finitions plus complexes pour masquer les coutures etc…).

….Non non, cet article n’est pas sponsorisée, j’aime juste beaucoup ce patron :D.

Pour ma part, j’ai choisi la version B’ de la jupe, sans volants, non plissée et avec des poches. Au niveau des finitions, j’ai choisi d’ajouter un passepoil en liberty au niveau des poches et de la ceinture. J’ai réalisé ce passepoil moi-même, j’en suis assez fière 😉 J’ai réutilisé ce liberty pour l’intérieur des poches et pour la doublure de la ceinture.

Au niveau de la réalisation, je n’ai eu aucuns soucis particuliers, les instructions sont vraiment très claires !

Et voilà le résultat sur ma fille (bon, je vous l’accorde, le pull n’est pas très assorti à la jupe).

Et devinez quoi, il me reste encore assez de tissu pour réaliser une autre jupe pour la petite sœur ! J’ai plus qu’à m’y mettre….

Une pochette pour la serviette de cantine + le tuto !

Avant de commencer, je voulais vous remercier, vous mes lecteurs, pour vos visites sur mon blog. Depuis début Janvier, je constate plus de 50 visiteurs par jour, ça fait vraiment plaisir !

Pour cet article je voulais vous présenter une pochette que j’ai réalisée pour la fille d’une amie qui est en maternelle. Elle avait besoin de cette pochette à la demande de l’école pour emmener sa serviette de cantine.

Dans l’école de ma fille, ce genre de pochette n’est pas demandée… je n’avais donc aucune idée de ce à quoi cela ressemblait ! Une rapide recherche sur internet et je n’étais plus inculte 😉

J’ai décidé une nouvelle fois de réaliser mon propre patron que je vous propose ici :

Ce n’est pas exactement le même patron que celui que j’ai utilisé pour mon modèle, le patron ci-dessous à un rabat plus arrondi que celui de ma pochette. Si vous souhaitez obtenir le même effet que pour ma pochette, vous pouvez ajuster le patron une fois celui-ci imprimé 😉

(Les marges d’un centimètre ne sont pas incluses sur le patron)

Pour réaliser cette pochette, vous aurez besoin :

  • de deux rectangles de tissus en coton d’une dimension de 30 x 70 cm environ,
  • de thermocollant,
  • d’un bouton pression.


Pour ma part, j’ai utilisé des chutes de tissus issues de l’un des sacs à paillettes et un autre tissu que j’avais utilisé pour réaliser des robes pour mes filles.

Je n’ai moi-même pas utilisé de thermocollant mais je vous le recommande vivement ! Cela permettra d’éviter que le tissu se déchire à force d’utiliser le bouton pression.

Etape 1 : Préparation des pièces

Imprimer le patron et le découper.

Positionner le patron sur le premier tissu et reproduire le patron en ajoutant une marge d’un centimètre, sans oublier de reporter les marques (petits traits). Découper le tissu.

Renouveler l’étape précédente avec le second tissu.

Etape 2 : Appliquer le thermocollant

Appliquer le thermocollant sur l’envers de chaque pièce :

  • soit sur l’ensemble de la pièce pour obtenir une pochette assez rigide,
  • soit un petit carré au niveau du futur emplacement du bouton pression (environ 2 à 3 cm en dessous de la partie arrondie de la pochette).

 Etape 3 : Coudre les pièces ensemble

Positionner les deux pièces l’une contre l’autre sur l’endroit du tissu et les épingler

Coudre au point droit puis au point zig-zag tout autour en laissant une ouverture de 5 centimètres en dessous de l’une des marques du patrons.

Retourner la pièce sur l’endroit.

Etape 4 : Former la poche

Replier la partie basse (en angle droit) de la pochette jusqu’aux marques de tel sorte que le tissu extérieur de la pochette se retrouve dans la poche formée.

Coudre au point droit puis au point zig-zag de chaque côté de la pochette.

IMG_1742.JPG

Retourner la pièce sur l’endroit.
img_1743

Etape 5 : Poser le bouton pression

Avec votre pince préférée, poser le bouton pression à une distance de 2 cm sous la partie arrondie de la pochette.

img_1745

Et voilà, la pochette est déjà terminée ! Facile non ? C’est l’une des choses les plus faciles que j’ai eu à réaliser, idéal pour les débutant(e)s 😉

sosz1822

 

 

 

Doudou lapin calin… Le tuto !

Le voici, le voilà … le tuto du doudou lapin câlin que je vous ai présenté dans mon précédent article !

Matériel :

  • du tissu uni,
  • du tissu à motif,
  • du fil à coudre assorti,
  • du rembourrage pour peluche.

Patron téléchargeable :

Ce patron est en taille réel, il ne comprend pas les marges de couture d’un centimètre, il est donc nécessaire d’ajouter un centimètre autour du patron lors de la découpe du tissu.

Étape 1 : découpe du tissu

Découper chacune des parties du patron.

Sur le tissu uni, découper, en ajoutant un centimètre d
e marge :

  • 1 fois la pièce « dos »,
  • 1 fois la pièce « visage »,
  • 4 fois la pièce « pied »,
  • 4 fois la pièce « main »,
  • 2 fois la pièce « oreille ».

Sur le tissu à motifs, découper en ajoutant un centimètre de marge :

  • 1 fois la pièce « ventre »,
  • 2 fois la pièce « oreille ».
img_1582
Les 15 pièces

Reproduire les marques (traits) du patron sur le tissu en faisant des petits crans (coup de ciseau sur le bord du tissu). Cela permettra de bien positionner les mains, pieds et oreilles par la suite.

Étape 2 : assemblage des mains et des pieds

Positionner deux pièces « main » face contre face sur l’endroit du tissu.

Coudre à un centimètre du bord en laissant une ouverture à la base de la main.

Surfiler ou coudre au point zigzag.

Retourner la pièce sur l’endroit.

Reproduire les mêmes opérations pour l’autre main.

Reproduire les mêmes opérations pour les pieds.

Étape 3 : Assemblage des oreilles

Positionner une pièce « oreille » du tissu uni et une pièce « oreille » du tissu à motif face contre face sur l’endroit du tissu.

Coudre à un centimètre du bord en laissant une ouverture à la base de l’oreille.

Surfiler ou coudre au point zigzag.

Retourner l’oreille sur l’endroit.

Former l’oreille en rabattant chaque côté bas de l’oreille sur le milieu de la partie basse.

Maintenir l’oreille en place en réalisant quelques points de couture à la base de l’oreille, à 0,5 cm du bord.

Reproduire les mêmes opérations pour l’autre oreille.

Étape 4 : assemblage de l’avant du lapin

Positionner la partie « ventre » sur la partie « visage » face contre face sur l’endroit du tissu.

Épingler tout autour de l’arrondi pour bien maintenir le tissu avant de coudre.

Coudre à un centimètre du bord (cette partie est un peu délicate !).

Surfiler ou coudre au point zigzag.

Étape 5 : Ajout des mains, pieds et oreilles sur l’avant du lapin

Positionner les 2 mains, 2 pieds et 2 oreilles face contre face sur l’avant du lapin, endroit contre endroit, en utilisant les marques réalisées lors de la découpe du tissu.

Coudre les différentes pièces sur l’avant du lapin à 0,5 cm du bord.

2

Étape 6 : brodure des yeux et du nez

Reproduire le motif du visage sur le visage du lapin à l’aide d’une craie ou d’un feutre effaçable, sur l’envers du tissu.

Broder les motifs à la main (pour ma part j’ai utilisé du fil à coudre mais je sais qu’il existe du fil à broder..).

img_1655

Étape 7 : assembler le lapin

Positionner l’avant et le dos du lapin face contre face sur l’endroit du tissu.

Coudre tout autour à un centimètre du bord en laissant une ouverture entre les deux pieds.

Surfiler ou coudre au point zigzag.

Retourner le lapin sur l’endroit.

Remplir le lapin avec le rembourrage pour peluches.

Fermer le lapin à l’aide de coutures invisibles.

Et voilà c’est fini…

lapincalin2

N’hésitez pas, montrez-moi vos doudous lapins !