Une robe réversible et son bloomer assorti

Ma petite nièce a fêté ses un an début Juin, pour l’occasion j’avais envie de lui confectionner une tenue !

Il me restait encore pas mal de tissu que j’avais utilisé pour faire les robes de baptême de mes filles. Je suis donc partie de ces tissus. J’ai pris pas mal de temps pour trouver le modèle qui me plaisait et je suis finalement partie sur l’idée d’une robe chasuble et son bloomer assorti.

Pour la robe, c’est un modèle très simple à réaliser : seulement 4 pièces de tissu et une fermeture avec des boutons pressions au niveau des épaules. J’ai utilisé le patron gratuit du site petit citron. Par contre, j’ai choisi de faire une robe réversible, je n’ai donc pas fait les parementures mais j’ai réalisé deux robes que j’ai cousu l’une à l’autre ! Un des côtés est en liberty et l’autre en coton blanc milleraies. Et pour la fermeture de la robe, j’ai remplacé la fermeture éclair par deux boutons pressions au niveau des épaules (j’ai donc allongé la robe au niveau des épaules…).

Pour agrémenter tout ça, j’ai découpé deux papillons dans chacun des tissus, que j’ai cousus en point zig-zag de chaque côté de la robe (c’est un appliqué selon le terme des couturières :)). Enfin, pour les boutons pressions, je n’en avais que des noirs, j’ai trouvé un tuto pour recouvrir les pressions que j’ai suivi pour les recouvrir de tissu liberty (et c’est très simple à faire !!).

IMG_2961

Pour le bloomer, je l’ai réalisé en tissu liberty en suivant le tuto gratuit du site petit citron (encore !). Rien de très compliqué mais après essayage, il s’avère que les élastiques sont trop serrés au niveau des cuisses, je n’ai plus qu’à les remplacer par des élastiques plus longs !

IMG_2960

Ah oui, j’oubliais… j’ai réalisé le bloomer avec des coutures anglaises, c’était la première fois que j’utilisais cette technique et je trouve les finitions vraiment parfaites ! A refaire donc 🙂

IMG_2609
Vue en détails de la couture anglaise

Au final, je suis très contente de cet ensemble ! Et comme ça ma petite nièce était assortie à mes filles le jour du baptême 🙂

 

 

 

Une guirlande de fanions pour la déco du baptême + le tuto

Et voilà, encore un article lié au baptême me direz-vous 😉 Mais cette fois-ci, il s’agit vraiment de couture !

Pour décorer la maison pour le baptême, j’ai confectionné des guirlandes de fanions ! Ce n’est pas la première fois que j’en fabrique, j’en ai déjà fait pour notre mariage mais sans couture cette fois-ci (j’avais pris une corde et agrafé le tissu – découpé avec des ciseaux cranteurs). Maintenant que je possède une super machine à coudre et que je sais coudre, il n’est plus question d’agrafer du tissu (sacrilège!).

Pour cette guirlande, j’ai repris les tissus utilisé pour les robes (du liberty et du piqué de coton milleraies uni blanc des coupons saint pierre et du coton rose de Tissus Myrtille), ainsi que le tissu rose que j’avais utilisé pour réaliser le tapis nomade. J’ai également acheté 3 mètres de biais assorti.

Voici les étapes pour réaliser votre propre guirlande de fanions :

Matériel :

  • des chutes de tissus à motifs ou non assortis,
  • du fil assorti,
  • du biais,

Etape 1 : Création du gabarit

Sur une feuille de papier, du carton ou du papier calque, tracer une forme de triangle.

Pour ma part, mon triangle fait les dimensions suivantes mais vous pouvez le faire de la dimension de votre choix !

gabarit

Etape 2 : Découpe des tissus

Chaque fanion sera composé de deux triangles de tissu.

Sur chaque tissu, couper les « paires » de triangles en utilisant le gabarit et en ajoutant une marge de couture d’un centimètre autour de chaque triangle.

IMG_2590

Etape 3 : Assemblage des fanions

Pour chaque fanion, positionner les triangles endroit contre endroit et coudre les deux grands côtés.

Couper la marge de couture au niveau de la pointe des triangle pour faciliter l’étape suivante.

IMG_2589

Retourner chaque fanion sur l’endroit.

Etape 4 : Assemblage de la guirlande

Plier le biais en deux sur la longueur et repasser pour former un ruban.

Positionner les fanions à l’intérieur du biais en alternant chaque motif.

Coudre tout le long du biais.

IMG_2605

 

Y’a plus qu’à attendre le baptême pour  l’accrocher !!

Et après, la guirlande pourra décorer les chambres de mes filles 🙂 J’en ai fait deux vous vous en doutez bien …

IMG_2607

Une robe de baptême avec une touche de Liberty

Voici le projet sur lequel je travaille ces dernières semaines : les robes de baptême de mes filles !

Le baptême est dans deux mois, je n’ai donc pas de temps à perdre entre les tenues, les faire-parts, les boîtes à dragées et la déco….

Pour les tenues, je voulais vraiment les confectionner moi même parce que j’avais une idée bien précise de ce que je souhaitais. J’imaginais une robe blanche, avec un tissu en velours milleraies, un décolleté dans le dos et des petites touches de Liberty.

J’ai trouvé mon tissu chez les coupons saint pierre :

  • un piqué de coton milleraies uni blanc,
  • un coton imprimé liberty sur fond blanc.

En cherchant des modèles de robes sur internet, je suis tombée sur ce blog. J’aime beaucoup le modèle présenté, notamment les plis religieuses terminés par une bande de liberty ! Malheureusement, aucun patron n’est proposé sur le blog…

Résultat : j’ai réalisé le patron moi-même ! Je suis partie d’un modèle de robe basique (le même que pour les robes liberty que j’avais réalisés l’an dernier). Puis, j’ai redessiné le dos pour créer un décolleté, et j’ai allongé la jupe de 5 centimètres pour pouvoir faire des plis religieuses.

J’ai également prévu de doubler le haut de la robe et d’ajouter une bande de liberty pour séparer la partie haute de la partie basse -plissée- de la robe.

Pour la réalisation, j’ai profité des précieux conseils de ma prof de couture pour les points plus techniques (doublure et plis religieuses).

Au final, je trouve que je m’en suis bien sortie ! Je me suis bien appliqué, j’ai pris mon temps (pour une fois..) et le résultat me plait beaucoup.

Voilà la robe de ma petite fille terminée : (celle de la grande est en cours !)

IMG_2424IMG_2425IMG_2520

J’hésite à ajouter un nœud dans le dos de la robe, je pense que je le ferai plus tard si je trouve le temps… Qu’en pensez-vous ?

 

 

Le top Crystal 

À Noël dernier, j’ai eu en cadeau une box couture : la Craftine box ! 

Dans cette boite, il y avait :

  • du Tissu Viscose crêpe vert bouteille 
  • du Tissu Plumetis cœur : 100 x 145 cm
  • du Biais noir : 3 m
  • 500 Sequins

Un patron de robe était proposé pour utiliser ces tissus mais le modèle ne me plaisait pas… J’ai donc mis de côté ces tissus en attendant que l’inspiration vienne !

Il y a quelques semaines, j’ai acheté le magazine La Maison Victor de Mars/Avril, il y a beaucoup de modèles qui me plaisent, mais surtout, j’ai flashé sur le top Crystal !

Ce top est présenté dans une couleur très printanière dans le magazine, mais je l’imaginais bien avec le tissu Viscose crêpe vert bouteille de la Craftine box… En effet ce tissu se tient bien et est assez lourd, ce qui convient bien au top Crystal.

Le top Crystal est un top à volants : un volant au-dessus de la poitrine, et un volant au dessus de chaque épaule, le devant du top est également froncé. Je trouve ce top très féminin !

Dans le magazine, il est présenté avec une difficulté moyenne, et il est composé de beaucoup de pièces…. Je ne pensais pas qu’il allait me falloir autant de temps pour le coudre !

Les explications sont très claires comme d’habitude dans ce magazine, par contre j’ai eu quelques difficultés à la réalisation : la taille de mon tissu était un peu juste, j’ai donc du ruser un peu … Et au montage, au niveau de l’ourlet, j’avais de grosses différences de longueurs selon les pièces !? Je ne sais pas si je me suis trompée ou bien s’il y a une erreur dans le patron …

J’ai quand même pu rattraper le coup mais le top est peut être plus court qu’il ne le devrait.

Par contre, j’apprécie vraiment les finitions de ce top, elles sont très propres au niveau de l’encolure et des emmanchures grâce à la technique du biais rapporté (merci Google pour le terme technique :)) que je réutiliserai à coup sûr !

Et le voilà en photos, prises pour par ma grande princesse !

IMG_2400IMG_2402IMG_2406

 

Un bavoir bandana + le tuto !

Ma meilleure amie a eu un petit garçon l’été dernier, je lui avais d’ailleurs fait un éléphant en peluche comme cadeau de naissance…

Ce petit à bien grandit déjà, et en ce moment les dents poussent et donc il bave… Mon amie m’a suggéré l’idée de lui réaliser des bavoirs bandanas. Il faut dire qu’avec mon stock de chutes je suis toujours ravie de réaliser ce genre de projet pour pouvoir les écouler…

Pour ce bavoir bandana, l’idée est que le petit puisse les porter tout au long de la journée et permette ainsi d’éviter la bave sur ses petits vêtements. Par contre, mon amie souhaitait que le bandana ne cache pas trop les vêtements du petit. Pour cela, le bandana se porte un peu sur le côté (c’est la raison de l’asymétrie du patron que je vous propose en dessous..).

Le bandana que j’ai imaginé est avec un tissu éponge (genre serviette de bain) d’un côté et avec un tissu en coton à motifs pour l’autre côté. Il se ferme avec un bouton pression, et j’ai prévu plusieurs boutons pour que le bandana puisse être porté longtemps.

Pour la réalisation, c’est vraiment très simple et rapide ! Un projet idéal lorsque l’on a peu de temps et que l’on aime avoir un résultat rapide… Pour ma part j’en ai réalisé 3 en 1h30 environ !!

Voici les étapes à suivre pour réaliser ce bavoir bandana : 

Matériel :

  • Des chutes de tissu éponge
  • Des chutes de tissu imprimé
  • Du fil assorti
  • 2 paires de boutons pressions

Etape 1 : Impression du patron

Imprimer le patron ci-dessous, le découper et scotcher les parties « A » et « B » en faisant en sorte que la forme du cœur se constitue.

 

Etape 2 : Découpe du tissu

Épingler le patron sur le tissu éponge et découper tout autour en ajoutant une marge d’un centimètre non comprise dans le patron.

Reproduire ces opérations sur le tissu imprimé.

bandana1

Etape 3 : Assemblage des tissus

Positionner les deux tissus l’un contre l’autre, endroit contre endroit et les épingler.

bandana2

Coudre à un centimètre du bord en laissant une ouverture de 5 cm environ.

Couper les angles pour faciliter l’étape suivante.

Etape 4 : Couture finale

Retourner l’ensemble par la petite ouverture.

Bien former les angles à l’aide de l’extrémité d’un stylo par exemple.

Réaliser une surpiqûre à 2 millimètres du bord tout autour du bavoir bandana.

Etape 5 : Fixation les boutons pressions

A l’aide d’une pince adaptée, fixer les boutons pressions à 10 puis 14 cm du bord de chaque extrémité du bandana. Faire en sorte que les bandes se croisent comme pour un véritable bandana.

Et voilà le résultat ! y’a plus qu’à les offrir au petit bout..

bandana9

bandana11.JPG

Une petite robe à volants

Y’en a marre de l’hiver, de la grisaille, du froid…. Vivement le printemps ! Et pour le faire venir plus vite, pourquoi ne pas commencer par la garde-robe…?

C’est en flânant chez Mondial Tissus que je suis tombée sur ce tissu en viscose bleu avec des triangles blancs.. je l’imaginais bien pour une petite robe pour ma grande fille.

Pour le patron, j’ai utilisé celui d’une robe issue du magazine « Poppy » (que je ne connaissais pas du tout jusque là..).

Ce magazine présente de nombreux modèles très sympas pour garçons et filles, et même des déguisements et une peluche. Par contre, les instructions pour le montage sont vraiment très sommaires et non illustrées…

Pour cette robe en particulier, les instructions ne mentionnent pas du tout le montage des volants ?! J’ai donc improvisé !

Idem pour le dos, le patron n’indique pas à quel niveau fermer la robe… Encore une fois, j’ai improvisé…

Mais bon tout cela m’a bien refroidie, je pense que je ne réutiliserai pas les patrons de ce magazine.

A l’essayage par ma fille, la robe était très serrée au niveau du buste, j’ai donc du reprendre la robe pour l’élargir en ouvrant en peu plus la robe dans le dos.

Au final la robe est tout à fait portable !

Voilà le résultat :

img_2319

img_2321

Si c’était à refaire je pense que je choisirai une taille au dessus pour la robe et je reverrai la finition des volants (je les ai juste surfilés).

img_2320

… et pour que la petite sœur ne soit pas jalouse, j’ai réalisé une « jupe qui tourne » avec le tissu restant :

img_2325

Mon sweat Courcelles 

Après le gilet monceau, voici ma version du sweat Courcelles !

Je parle du gilet monceau parce que ce gilet et le sweat Courcelles font partie du même patron de Cozy Little World

Dans la vie de tous les jours je ne porte pas de sweats, je trouve ce genre de vêtements pas très féminins (ce n’est que mon avis !) et comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, je préfère les vêtements ajustés !

Le patron du sweat Courcelles m’a quand même plu parce que je trouve que c’est une bonne base pour réaliser un pull plus ajusté en réduisant les marges de couture.

J’avais envie d’un sweat bi-matières avec un empiècement aux épaules et un passepoil assorti au niveau du col.

J’ai trouvé un tissu en maille jersey rouge chez mondial tissus (j’aurai préféré un ton plus bordeaux mais je n’ai pas trouvé !). Et pour l’empiècement et le passepoil, j’ai réutilisé les chutes de ma robe raven noir.

Au niveau des modifications du patron, j’ai donc :

  • ajusté la taille du sweat en réduisant de 4 centimètres les marges au niveau des manches et de la taille,
  • transformé le col rond en col v,
  • ajouté un empiècement au niveau des épaules.

J’ai rencontré pas mal de problèmes avec mon col en v passepoilé… une fois le passepoil posé, ça n’allait pas du tout, le tissu se retournait et le col ne se tenait pas…. Je pense que c’est du à la matière extensible (que je ne maîtrise pas bien) et au fait que je n’ai pas prévu de parmenture au niveau du col.

En grande flemmarde, pour rattrapé le coup, j’ai retourné le passepoil vers l’intérieur et surpiqué tout le long. Le résultat n’est pas si mal finalement !!

1

Je ne suis pas très contente de l’ourlet au niveau du bas du sweat non plus, je ne le trouve pas très joli, encore ma non-maîtrise des tissus extensibles… je crois qu’il faut que je travaille ça !

Voilà le résultat !

23
Pas sûr que ce soit la pièce préférée de mon dressing mais je trouve que ça rend quand même bien avec un pantalon noir pour une tenue décontracté. Sinon j’aime beaucoup la matière, très chaude et douce !