Des serviettes de table en tissu [Tuto/ DIY pour débutants]

Me revoilà… Après quelques mois d’absence, je reprends l’écriture ! Aujourd’hui, je vous propose un tuto parfait pour les débutants et pour les adeptes du « zéro déchets ». Et oui, ce sujet est dans l’air du temps… de mon côté je commence à changer ma façon de consommer petit à petit, et pour la première étape : fini le sopalin … et bonjour les bonnes vieilles serviettes en tissu 🙂 

Pour le tissu, je vous conseille du coton plutôt épais comme la toile de coton, mais il est tout à fait possible d’utiliser d’autres tissus comme le lin…

Pour ce tuto, j’ai utilisé une nappe qui était déchiré, mais j’ai également réalisé d’autres serviettes à partir des chutes de tissus utilisées pour réaliser des sacs (le sac de plage par exemple).

Voici les étapes pour la réalisation :

Étape 1 : la découpe

Découpez des carrées de 45×45 cm environ dans votre tissu. Attention à ce que les angles soient bien droits !

Étape 2 : les ourlets

À l’aide de votre fer à repasser, marquez les plis des ourlets.

Pour cela, :

  • Positionnez le carré de tissu sur l’envers ( l’endroit du tissu doit se trouver contre la table à repasser),
  • Pliez l’un des bords du tissu sur 1 centimètre,
  • Marquez le pli avec le fer,
  • Pliez de nouveau le bord du tissu sur 1 centimètre,
  • Marquez de nouveau le pli avec le fer.

Renouvelez l’opération sur le bord opposé. Puis sur les deux bords restants.

Formez bien les angles pour qu’ils soient bien droits et épinglez les.

IMG_3012

Étape 3 : la couture

Au point droit, coudre à 2 mm du bord des plis.

… Et voilà, c’est déjà fini !

IMG_3011

 

Publicités

Une robe rayée à volants – Patron maison !

Me revoilà par ici, je vais devoir rattraper le retard… Car mon absence sur le blog ne signifie pas l’absence de couture !

Ce mois-ci je me suis attaquée à la réalisation d’une robe pour ma fille de 3 ans, cette robe est prévue pour être portée au mariage de nos amis au mois de Juillet (et oui, je m’y prend tôt !).

Les patrons que je possède ne m’inspirait pas trop… je me suis donc mise en tête de réaliser moi-même la robe de A à Z.. patron compris !

Pour le tissu, ce sera du seersucker (tissu de coton gaufré) rayé bleu clair et blanc avec un fil argenté qui donne du brillant à la matière. Je l’ai trouvé sur le site des Coupons Saint Pierre : les 3 mètres à 20 euros ! Voilà de quoi réaliser une robe pour chacune de mes filles et peut être même un top pour moi !

Pour le modèle, je l’ai trouvé après quelques recherches sur internet : ce sera une robe à volants, comme celle-ci sur le site de vert baudet :

robe-fille-rayures-irisees.jpg

 

Pour la réalisation du patron, j’ai utilisé comme base le patron de la robe chasuble disponible sur le site de Petit Citronhttp://www.petitcitron.com/patrons-de-couture/vetements-denfants/robe-chasuble-3-12-ans.

Après avoir imprimé et reconstitué le patron, je l’ai modifié afin de :

  • Séparer l’avant de la robe en deux (pour former la partie en V). J’ai donc deux pièces pour l’avant au lieu d’une seule.
  • Changer la forme du dos afin qu’elle soit plus ouverte, avec une forme en V également.
  • Séparer le dos de la robe en deux (pour que les volants se retrouvent entre chaque partie).
  • Élargir la partie dos (j’ai ajouté 3 cm de chaque côté pour une forme plus évasée).

Pour les volants, j’ai repris comme base le patron des volants de la robe Winnie de La Maison Victor (https://www.lamaisonvictor.com/fr/p/LMV-Winnie-R/). Je vous épargne les détails des mesures nécessaires pour que les volants soient de la bonne longueur !

Enfin – comme si c’était pas assez compliqué comme ça – j’ai choisi de doubler la robe avec du tissu en coton fin blanc. 

Pour le montage, j’ai eu quelques difficultés car mes mesures n’étaient pas correctes entre l’avant et le dos, j’ai donc eu besoin de reprendre le patron, le modifier et refaire la découpe de certaines pièces.

Ensuite, la mise en place de la doublure m’a demandé beaucoup de réflexion. J’ai un peu loupé la couture de la première emmanchure, mais la deuxième était bien mieux réussie.

J’ai choisi de surpiquer l’ensemble du col et des emmanchures ce qui fait que la doublure se tient bien.

Au final, je suis plus que satisfaite du résultat ! Je me suis lancée dans ce projet un peu à l’aveugle et finalement j’ai réussi à aller jusqu’au bout 🙂

robe1

robe2

… Ah et j’oubliais, la barrette est aussi de la partie ! Elle est disponible à la vente via ce lien : https://www.etsy.com/fr/listing/593934480/barrette-noud-pince-crocodile-rayee-bleu?ref=listings_manager_grid

IMG_1457.JPG

Les bases de la couture #3 Réaliser un vêtement à partir d’un patron

Et voilà, après avoir choisi votre patron, il va bien falloir s’en servir !

Cet article n’est pas exhaustif, il présente quelques bases pour avoir une idée des différentes étapes permettant de monter un vêtement à partir d’un patron.

Etape 1 – Préparer le matériel

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir le bon matériel :

  • des ciseaux de couture,
  • des ciseaux à papier,
  • un crayon de papier,
  • du papier à patron (rouleau de papier calque transparent),
  • du tissu et du fil assorti,
  • des épingles.

Etape 2 – Préparer le tissu

Ça y est vous avez acheté votre tissu, vous avez envie de démarrer vite vite ! Et bien il va falloir attendre un peu… Car il y a bien une étape primordiale avant tout : laver le tissu ! Si vous zappez cette étape, vous risquez de vous retrouver votre réalisation rétrécir au premier lavage …

Pour le lavage, il suffit de laver le tissu à la même température à laquelle vous laverez votre vêtement par la suite. Il n’est pas nécessaire de mettre de la lessive.

Si vous avez peur que votre tissu déteigne, vous pouvez également le plonger dans une bassine additionnée d’eau froide et d’une tasse de vinaigre blanc et d’une autre de gros sel. Remettez ensuite à tremper avec uniquement de l’eau.

Enfin, une fois votre tissu lavé et séché, il est important de le repasser.

Etape 3 – Décalquer le patron

Les patrons que l’on achète contiennent généralement un livret explicatif et une planche à patron.

La planche à patron contient toutes les pièces qui vont composer votre futur vêtement. Chaque taille (36, 38, 40, …) est identifiée par un trait de couleur ou de style (pointillet, tirets, ..) différent.

La planche à patron ne se découpe pas mais se décalque. Pour cela, il faut positionner le papier à patron sur la planche à patron et reporter au crayon les pièces une par une sans oublier les différentes marques.

Découpez ensuite les différentes pièces.

Étape 4 : Reporter les pièces sur le tissu

Tout d’abord, plier le tissu selon les recommandations du patron.

Positionner les différentes pièces découpées à l’étape 3 sur le tissu et les fixer sur le tissu à l’aide d’épingles.

Certaines pièces de patrons prennent en compte les marges de couture et d’autres non. Si ce n’est pas le cas, je vous recommande de faire un trace à la craie ou au feutre lavable tout autour de la pièce en ajoutant une marge d’un centimètre de façon générale ou de 3 centimètres pour les ourlets.

Découper les différentes pièces de tissu avec les ciseaux de couture.

Étape 5 : Monter le vêtement 

Les différentes pièces sont coupées, il ne reste plus qu’à les assembler en suivant les instructions…

Pour le montage, il faut bien faire attention à positionner les pièces endroit contre endroit avant de coudre…. sinon vous n’aurez plus qu’à tout découdre (grâce à un super outil.. le « découpe-vite » ! Qui devient vite un ennemi 🙂 ).

J’espère que cet article vous a plu … à bientôt !

Image de l’article conçue par Freepik

Ma robe Sirocco en double-gaze jade

Tout est parti d’une vente de double-gaze de coton par les coupons saint pierre, et un flash pour cette matière, tellement agréable à porter, douce au toucher et pas transparente en plus ! Pour la couleur, j’ai beaucoup hésité.… moutarde ou jade ? Finalement ce sera Jade ! J’ai déjà beaucoup de jaune dans ma garde robe !

Cette matière reste tout de même assez particulière et j’avais un peu peur de la manipuler. Je cherchais donc un projet simple pour ce tissu.

Cela fait quelques mois que je suis Emilie de Dessine moi un patron sur Instagram, elle est dentiste et a commencé en parallèle son activité de réalisation et de vente de patrons. J’aime beaucoup l’originalité des patrons qu’elle propose, et c’est donc tout naturellement que j’ai regardé ses patrons à la recherche de l’inspiration.

Le top Sirocco m’a tout de suite plu avec son décolleté dans le dos et le détail aux épaules, et petit plus, ce top est facilement transformable en robe en ajoutant 35 cm de tissu en bas du patron. J’ai donc sauté le pas et acheté ce patron !

J’ai reçu le patron par la poste avec un petit mot manuscrit d’Emilie me remerciant de ma commande, j’apprécie beaucoup cette petite attention 🙂 La pochette du patron est très jolie, ainsi que son illustration.

patronsirocco

Par contre, j’ai été un peu déçue du livret contenant les instructions de réalisation du patron, il est en noir et blanc et la mise en forme laisse un peu à désirer (peut-être pas assez pro à mon goût). Mais il ne s’agit que de la forme, sur le fond les instructions sont très claires avec des photos et des schémas explicatifs. La réalisation a été très facile ! Ce patron est vraiment idéal pour les débutantes.

J’ai mis très peu de temps à réaliser cette robe, je dirai 4h (décalcage du patron et découpe du tissu inclus !), ce qui est très peu en comparaison avec ce que j’ai pu faire jusque là.

J’ai donc réalisé cette robe avec du double-gaze de couleur jade et deux boutons cuivrés aux épaules (récupérés d’un manteau). Je porte la robe avec une ceinture au niveau de la taille, la robe m’arrive alors juste au-dessus des genoux.

IMG_2976.JPG
Détail du bouton

J’adore cette robe, elle est très agréable à porter, légère et douce… idéale en période de canicule !

IMG_0529 (3)IMG_0531IMG_0534

 

Une guirlande de fanions pour la déco du baptême + le tuto

Et voilà, encore un article lié au baptême me direz-vous 😉 Mais cette fois-ci, il s’agit vraiment de couture !

Pour décorer la maison pour le baptême, j’ai confectionné des guirlandes de fanions ! Ce n’est pas la première fois que j’en fabrique, j’en ai déjà fait pour notre mariage mais sans couture cette fois-ci (j’avais pris une corde et agrafé le tissu – découpé avec des ciseaux cranteurs). Maintenant que je possède une super machine à coudre et que je sais coudre, il n’est plus question d’agrafer du tissu (sacrilège!).

Pour cette guirlande, j’ai repris les tissus utilisé pour les robes (du liberty et du piqué de coton milleraies uni blanc des coupons saint pierre et du coton rose de Tissus Myrtille), ainsi que le tissu rose que j’avais utilisé pour réaliser le tapis nomade. J’ai également acheté 3 mètres de biais assorti.

Voici les étapes pour réaliser votre propre guirlande de fanions :

Matériel :

  • des chutes de tissus à motifs ou non assortis,
  • du fil assorti,
  • du biais,

Etape 1 : Création du gabarit

Sur une feuille de papier, du carton ou du papier calque, tracer une forme de triangle.

Pour ma part, mon triangle fait les dimensions suivantes mais vous pouvez le faire de la dimension de votre choix !

gabarit

Etape 2 : Découpe des tissus

Chaque fanion sera composé de deux triangles de tissu.

Sur chaque tissu, couper les « paires » de triangles en utilisant le gabarit et en ajoutant une marge de couture d’un centimètre autour de chaque triangle.

IMG_2590

Etape 3 : Assemblage des fanions

Pour chaque fanion, positionner les triangles endroit contre endroit et coudre les deux grands côtés.

Couper la marge de couture au niveau de la pointe des triangle pour faciliter l’étape suivante.

IMG_2589

Retourner chaque fanion sur l’endroit.

Etape 4 : Assemblage de la guirlande

Plier le biais en deux sur la longueur et repasser pour former un ruban.

Positionner les fanions à l’intérieur du biais en alternant chaque motif.

Coudre tout le long du biais.

IMG_2605

 

Y’a plus qu’à attendre le baptême pour  l’accrocher !!

Et après, la guirlande pourra décorer les chambres de mes filles 🙂 J’en ai fait deux vous vous en doutez bien …

IMG_2607

DIY : Boites à dragées … encore avec du liberty !

Le baptême, encore le baptême ! Il faut dire que ce sujet m’inspire…

Cette fois-ci, je vous montre les boîtes à dragées que j’ai réalisées moi même !

J’avais envie de boîtes à dragées où je pouvais faire un rappel du tissu Liberty utilisé pour les robes.

En cherchant sur internet je suis tombée sur un article du blog « Aux petits bonheurs de Sophie ». Elle présente un modèle de boite à dragées à imprimer et à personnaliser soi-même avec une fermeture original en forme de papillon.

Pour réaliser cette boite, il suffit de récupérer le gabarit de la boite et le personnaliser. Pour ma part j’ai indiqué les prénoms de mes filles et la date du baptême avec une jolie écriture. Pour le motif Liberty, j’ai utilisé l’image du tissu sur le site ou je l’ai acheté (les coupons saint pierre).

Y’a plus qu’à imprimer, découper, coller…. et voilà c’est prêt !

J’ai rempli les boites avec des chutes de tulle… et des dragées bien évidement !

Voici les boites en photo :

DIY : Faire-part de baptême avec du tissu liberty

Dans un peu plus de deux mois, le 11 Juin, nous faisons baptiser nos deux filles de 2 et 6 ans.

Pour cette occasion, je suis en train de leur confectionner des robes blanches avec des touches de Liberty.

J’ai trouvé mon Liberty sur le site des coupons saint pierre qui vendent des coupons de 3 mètres à un prix très abordable !

J’ai donc commandé 3 mètres de Liberty ! Avec ce tissu, en plus de l’utilisation pour les robes, j’ai envie de réaliser des banderoles de fanions, des décorations pour la table du repas du baptême, mais aussi d’inclure des touches de ce tissu sur les faire-parts !

Ca en fait du boulot en 2 mois….

Je vous parle aujourd’hui des faire-parts de baptême que je viens de finir de réaliser :

IMG_2428
J’ai masqué les informations personnelles 🙂

IMG_2429

 

Pour ces faire-parts, rien de très compliqué !

Pour le matériel :

  • du papier épais de 15,5 cm X 15,5cm
  • une jolie police d’écriture 
  • du tissu
  • du thermocollant épais 

J’ai d’abord imprimé le texte du faire part en recto-verso sur le papier.

Ensuite, j’ai thermocollé mon tissu Liberty avec un thermocollant assez épais.

Puis, j’ai dessiné le rectangle et les guirlandes de fanions sur le thermocollant et je les ai découpés.

Enfin, j’ai collé ces formes sur le papier avec de la colle en bâton toute simple !

Y’a plus qu’à les envoyer…

Une deuxième robe sweat 

Il y a quelque temps j’avais réalisé une robe sweat avec du tissu molletonné gris pour ma grande fille.

Cette fois-ci j’en ai réalisé une nouvelle mais pour ma petite fille de bientôt 2 ans.

Pour la base de la robe, j’ai repris le même patron que pour celle de la grande :
Par contre, cette fois-ci pas de paillettes mais … Du Liberty 🙂

Pour le col et les manches, j’ai posé du biais que j’ai découpé moi-même dans le tissu Liberty (bon en réalité ma prof de couture m’a dit que je n’avais pas coupé le biais correctement… Mais ça ne se voit pas.. Si ?)

Pour les boutons, j’ai utilisé des boutons à recouvrir (très facile à utiliser !), que j’ai donc recouvert avec le Liberty.

FullSizeRender.jpg

Enfin, un petit nœud sur le côté parce que je trouve ça trop mignon 🙂

FullSizeRender2.jpg

Petit bémol, la taille de la robe semble être plutôt du 3 ans et non 2 ans (c’est la même chose pour la robe de la grande….). Peut être un problème avec le patron ??

Tant pis elle les porteront l’année prochaine 😉

Alors que pensez-vous de cette robe ? Et quelle est votre version préférée ?

Un coussin à aiguilles en forme de fleur + le tuto

Mon cours de couture est une véritable source d’inspiration !

Ma voisine de table a réalisé toutes sortes de petites choses très utiles et faciles à faire que j’ai envie de réaliser moi-même…

L’avantage des ces petites réalisations c’est que c’est rapide à faire et que ça permet d’utiliser les chutes de tissus !

J’ai voulu commencer par réaliser un coussin à aiguilles. Ce genre de coussin s’achète dans le commerce, mais ce serait dommage de ne pas en réaliser un soi-même, n’est-ce pas ?

Pour ma part, mon coussin sera en forme de fleur !

Voici le matériel nécessaire :

  • des chutes de tissu,
  • un bouton,
  • du rembourrage.

Voici les étapes pour réaliser ce coussin en forme de fleur :

Étape 1 : Découpe du tissu

A l’aide d’un gabarit rond (un verre par exemple), tracer deux cercles sur le tissu. Puis, les découper.FullSizeRenderaga.jpg

Étape 2 : Coudre les cercles ensembles

Positionner les cercles l’un sur l’autre et les épingler.

Coudre a 0,5 cm du bord en laissant une ouverture de 2 cm.

fullsizerenderaa

Etape 3 : Rembourrer le coussin 

Retourner le tissu.

fullsizerenderab

Remplir de rembourrage pour peluches. Plus on en met, plus c’est joli !

Fermer l’ouverture de 2 cm à l’aide de points de couture à la main.

fullsizerenderana

Étape 4 : Coudre le bouton

Avec une aiguille et un fil de couleur assortie au tissu, piquer au milieu du coussin et faire ressortir l’aiguille de l’autre côté.

Enfiler le bouton et faire ressortir l’aiguille de l’autre côté de façon à coudre le bouton au coussin.

Ensuite, faire les pétales en faisant ressortir plusieurs fois le fil du centre vers l’extérieur (c’est un peu compliqué à expliquer !!).

Pour ma part j’ai réalisé 6 pétales mais on peut en faire plus ou moins…

C’est joli n’est-ce pas ? On pourrait presque croire que c’est un objet de décoration ! 😉

Un éléphant qui se balançait…

Et voilà un autre bébé est né ! Ma meilleure amie a eu un fils il y a quelques jours (et il est trop trop mignon !!).

Pour cette occasion, je lui ai fait un cadeau cousu main 🙂 à vrai dire c’est surtout mon amie qui me l’a suggéré via un lien sur Pinterest vers le blog les enchantées.

Il s’agit d’un petit éléphant en peluche !

Pour le tissu j’ai réutilisé des chutes de coton que j’avais dans mon tiroir :

  • un coton bleu marine avec des motifs blancs
  • un coton jaune moutarde avec des motifs étoilés

Et pour l’intérieur, j’ai acheté du rembourrage spécial pour les peluches chez tissus myrtille.

Les explications du blog sont très précises mais le montage reste quand même un peu complexe pour mon niveau.

Et surtout il y a beaucoup de coutures à faire à la main, je ne suis pas sure de les faire correctement… Il faudra que je revoit ça avec ma prof de couture 😉

Voilà le résultat, tadamm ! :


Le résultat me plait bien même s’il ne ressemble pas tout à fait à l’original :

  • la trompe est trop courte (je suppose que j’ai pas bien cousu ou mal retourné le tissu)
  • les pieds sont un peu bancales (problème de rembourrage ??)

Et vous, l’avez-vous tenté ? Vous vous en êtes sortis ?